Ce premier semestre 2018 à vue la mise en place de nouvelles règles importantes pour vos sites internet. De nouvelles lois et normes font leur apparition. Nous détaillons pour vous les différents éléments à prendre en compte.

Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

Le Règlement Général sur la Protection des Données est le nouveau texte de référence Européen en matière de protection des données personnelles et concerne toute personne, physique ou morale, qui serait amenée à toucher de près ou de loin à des données à caractère personnel de citoyens de l’Union Européenne dans le cadre de son activité professionnelle. Ce texte vient renforcer les droits des personnes et imposer une nouvelle logique de responsabilisation des acteurs, en imposant à ces derniers de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires et appropriées permettant d’assurer un niveau de sécurité adapté des traitements de données à caractère personnel.

Ce règlement se base sur 3 points principaux :

  • L’amélioration du consentement de l’utilisateur lorsqu’un site web récolte ses données à caractère personnel. Que ce soit via des formulaires, ou bien vis-à-vis des cookies, le visiteur doit être informé qu’il partage ses données, et savoir explicitement à quelles fins.
  • La traçabilité et la haute sécurité des données des utilisateurs.
  • Le droit de l’internaute à rectifier, modifier, supprimer ou recueillir ses données à caractère personnel, et ce à tout moment.

Cet article de la CNIL reprend de façon plus détaillée les différents points à aborder : https://www.cnil.fr/fr/principes-cles/rgpd-se-preparer-en-6-etapes

Concernant votre site internet, il va donc être essentiel de faire évoluer :

  • Les conditions d’utilisation et la politique de confidentialité (coordonnées, types de données, utilisation, durée de conservation, …)
  • Les indications sur l’utilisation des données pour vos différents formulaires
  • Le bandeau des cookies afin de proposer la possibilité de refus de ces derniers
  • La logique d’accès aux données personnelles par l’internaute (accès, modification, suppression)
  • Le certificat SSL qui devient obligatoire pour répondre aux normes de sécurité
  • Pour les sites e-commerce : la politique de relance de paniers abandonnés et les formulaires de connexion / inscription / commande

Loi anti-fraude 2018

La loi « anti-fraude à la TVA » est entrée en application le 1er janvier 2018. La plupart des sites marchands établis en France sont donc aujourd’hui soumis à l’obligation de recourir à un moteur e-commerce certifié (à noter que cette loi touche également vos logiciels de gestion et comptabilité).

Cependant, les solutions phare du marché (PrestaShop, WooCommerce, …) ne répondent pas encore à ces nouvelles obligations. Ces deux solutions annoncent actuellement la sortie d’un module pour la mise en conformité au début de l’été. Nous vous tiendrons informé des évolutions dès que ces modules sortiront.

Nous vous conseillons la lecture de cet article afin d’y voir plus clair : https://www.ovh.com/fr/blog/loi-anti-fraude-tva-sites-ecommerce-concernes/

Certificat SSL

Le HTTPS (Hyper Text Transfer Protocol Secure) est un protocole de sécurité qui vise à crypter les informations échangées entre différents sites internet afin de sécuriser les transferts de données. La mise en œuvre de ce protocole implique la création d’un certificat SSL et son intégration au site internet.

Les 3 avantages principaux :

  • La sécurisation des données (qui devient une obligation avec l’application du RGPD)
  • Éviter d’avoir un label « Non sécurisé » au profit d’un label « Sécurisé » dans le navigateur afin d’améliorer la confiance des internautes envers votre site
  • Une légère amélioration du référencent (Google a annoncé que le HTTPS est désormais un critère utilisé dans son algorithme de référencement)

Index mobile First

La version de votre site prise en compte par Google pour indexer vos contenus évolue au profit de la version mobile.

Google précise : « Nous continuerons à n’avoir qu’un seul index pour déterminer les résultats de recherche. Nous n’avons pas un index mobile-first différent de notre index principal. Historiquement, la version desktop était utilisée pour l’indexation ; désormais, le contenu de la version mobile sera de plus en plus souvent utilisé pour l’indexation ».

Il devient donc indispensable pour obtenir un bon référencement d’avoir une version de votre site optimisé pour mobile soit en responsive design, soit avec une version mobile dédiée.

 

Nous nous tenons à votre disposition pour faire le point sur ces évolutions et les appliquer à votre site internet.